Un Sherman à Grugé l'Hôpital

Un char Sherman dans la commune

L'un des plus gros projets de notre assocation est la mise en place d'un char Sherman dans la commune de Grugé l'Hôpital.

Le Char Sherman est le symbole de la Division Blindée mécanisée. Il serait  installé près de la mairie où ont été falsifié les documents pour immortaliser le nom de guerre du Général Leclerc.

Les responsables de l'Association Grugéenne du Souvenir du Maréchal Philippe Leclerc de Hauteclocque (Claude BERTHET, président, Michel POIRIER, administrateur chargé de l'opération, Le Capitaine CROSNIER, fidèle du Général Leclerc et ancien de la 2ème D.B.) et Mr BIDAULT, conducteur de la grue (Entreprise Pigeon) se sont déplacés le vendredi 26 avril 2013 au camp militaire de MEUCON (près de VANNES) sur le site où se trouve le Char Sherman cédé gracieusement à l'Association Grugéenne.

D'abord chaleureusement accueillis par :

  • M. le Caporal-Chef en charge du Camp de Meucon,
  • M. le Lieutenant-Colonel DUMONT chargé de mission au 3ème RIMA,
  • M. DUGAST responsable de Sécurité au 3ème  RIMA,
  • Mme le Capitaine BLIN chef de bureau division activités-protection, Etat-Major de soutien et défense, chargée de cette action auprès du Général LAFONTAINE, Ministère de la Défense, Officier Général de la zone défense et sécurité Ouest, Responsable militaire de l'opération,
  • M. le Capitaine MALLET du 6ème Régiment du Génie d'Angers.

Une réunion en salle a permis à chaque participant de resituer l'opération, son déroulement, les contraintes, précautions, et l'organisation pratique et administrative de l'enlèvement du char. Après consensus et accord, il a été décidé de réaliser l'opération en début d'été 2013 dès que le sol sera porteur des matériels. Les différentes parties se contacteront quelques jours avant.

Ensuite la délégation s'est rendue sur le site pour analyser ces divers éléments.

Sherman gruge 2
Sherman gruge 1

En raison des mauvaises conditions climatiques, l'extraction du char Sherman est repoussée à début 2014.

Le vendredi 27 juin 2014, le char Sherman est enfin extrait du camp de Meucon.

Après 5 années "d'instruction", le sauvetage du Sherman est enfin réalisé grace à des bonnes volontés.

L'association remercie les entreprises qui sont intervenues gracieusement et bénévolement, les jeudi 26 et vendredi 27 juin dans le camp de Meucon :

  • L'entreprise Renou Terrassements Drainage Maçonnerie de Bais (35), représentée par Ulysse PIGANO, conducteur de la pelleteuse,
  • Les établissements Blanchard TP & Industrie de Vannes (56), fournisseur de la pelleteuse de 28 tonnes, représentée par Roland DANION, directeur commercial,
  • L'entreprise SGT - Saint Gildas Transports de Donges (44), qui a assurré le transport avec un ensemble surbaissé porte-char piloté par Lionel MAHE.

L'association remercie également les membres de l'associaton présent pour l'opération, notre "commando de choc des Mécannos de l'extrème" : Jean-Michel CHARRIER, André DUGAST, Claudix GUIBERT et Thierry REIGNIER sous l'œil vigilant de Michel POIRIER et de notre Président Claude BERTHET.

Un grand Merci à toute l'équipe qui a réalisé un travail magnifique.

Extraction sherman meucon 1
Extraction sherman meucon 2

Galerie photo : cliquez ici

Revue de presse : cliquez ici

Le char Sherman sera inauguré le 27 juin 2015.

Grugé l'Hôpital : La journée Historique du 27 Juin 1940

Le capitaine de Hauteclocque arrive le 26 juin dans la soirée chez sa sœur Mme Yvonne de Bodard au château de Champiré, à Grugé l'Hôpital. Evadé deux fois et sans papiers, il a entendu à Paris l'appel du Général de Gaulle et décidé de le rejoindre. 

Grugé l'Hôpital est occupé depuis le 22 juin 1940 par l'armée allemande. Dès leur arrivée, la forêt est interdite. Elle camoufle les réserves de benzine de la région. 200 soldats logent dans le bourg.

La Mairie, qui a été réquisitionnée pour la kommandantur qui loge alors dans le bourg du village, a été transférée au presbytère. L'abbé Brossier, curé de la paroisse, est le secrétaire de Mairie.

Le maire, Edouard Delanoë, doit rencontrer chaque matin le kommandant pour recevoir ses ordres et résoudre tous les problèmes qui découlent de l'occupation.

En effet, depuis fin mai, de nombreux réfugiés de Belgique et du Nord de la France sont aussi arrivés à Grugé. L'Armistice étant signé, ils souhaitent retourner chez eux. Un certificat du maire leur permet d'obtenir un aussweis (laissez-passer) délivré par la Kommandantur locale pour circuler en France occupée.

Le capitaine rédige un brouillon pour que le maire certifie que Mr Philippe de Hauteclocque, dégagé de toutes obligations militaires, doit rejoindre sa femme en Gironde, dans la zone libre. Il le confie à sa sœur pour qu'elle fasse la démarche. Blessé à la tête, il ne doit pas se montrer aux occupants.

Le matin du 27 juin 1940, à 6h30, Mme de Bodard vient comme chaque jour à la messe dite par l'abbé Brossier où elle retrouve le maire, très fidèle paroissien.

A la sacristie, les 3 seules personnes qui sauront le secret décident de réaliser la demande, mais sous un autre nom. Parmi les demandes des réfugiés, femmes, enfants ou vieillards remontant vers le nord, celle du seul homme jeune, descendant en zone libre risque d'attirer l'attention. Dans la matinée, tous les certificats rédigés par le secrétaire et signés par le maire, sont présentés à la kommandantur.  

L'après-midi, un enfant rentrant de l'école apportera au château de Champiré le précieux ausweiss délivré sans méfiance par le kommandant allemand qui permettra à Philippe Leclerc, négociant en vins, père de six enfants et dégagé de toutes obligations militaires, de partir en vélo pour sa glorieuse épopée.

Le Général Leclerc est revenu à Grugé L'hôpital le 17 septembre 1946 pour manifester sa reconnaissance à la commune de Grugé l'Hôpital, et, après la messe, a signé des documents : les registres municipal et paroissial. Il a aussi écrit :  

"C'est bien de votre commune d'Anjou que je suis parti en 1940 pour notre lutte victorieuse de cinq années contre l'envahisseur."

Le général Leclerc, Chef de la 2ème D.B., a fait ses campagnes avec des chars Sherman.

C'est pourquoi, le 27 juin 2015, exactement 75 ans après, cette journée historique sera célébrée par l'inauguration à la mairie d'un char Sherman pour honorer le Général Leclerc et la 2ème D.B.

Ce char sera baptisé "HARSTADT" en hommage à Pierre-Sylvain CROSNIER, ancien du 501ème Régiment de Chars de Combat de la 2ème D.B., Membre d'Honneur de notre association.

Pour voir la page Les Anciens de la 2ème D.B. : cliquez ici

Mars 2015 - La préparation du site d'accueil du char se termine

Socle 1
Socle 2
Socle 3

Programme de la journée du 27 juin 2015

9 H 30 - Dépôt de gerbe sur les tombes de Edouard DELANOË (Cimetière de Grugé l'Hôpital) et de Diego de BODARD (chapelle Ste Anne). 

10 H 00 - Messe présidée par Mgr E. Delmas, Evêque d’Angers.

11 H 15 - Dépôt de gerbe et décorations anciens 2ème D.B. place de l'église, devant la statue du Général LECLERC.

11 H 45 - Cérémonie Officielle d’inauguration du char Sherman, discours (site de la Mairie de Grugé l'Hôpital).

12 H 30 - revue de la garde et visite commentée du camp militaire 2ème D.B. (terrain de sports).

13 H 00 - Vin d'Honneur offert par la municipalité de Grugé l'Hôpital.

13 H 45 - Repas des officiels, invités et bénévoles. 

17 H 00 - Randonnée « Sur les pas du Général LECLERC ».

20 H 00 - Repas chauds (grillades, frites...).

22 H 30 - Son et lumière et Feu d’artifices tiré du terrain de sports.

Toute la journée : Restauration rapide possible - Boissons - Bars - Animation par différents groupes extérieurs.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×